Actuel

Importation et exportation mai 2020
23 juin 2020

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations de mai 2020 sont dès à présent disponibles dans “exchange”

Importation et exportation avril 2020
29 mai 2020

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations d’avril 2020 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Conférence de presse de l’OIV
24 avril 2020

L’Office internationale pour la vigne et le vin (OIV) a fait connaître la situation de la viticulture mondiale 2019 lors d’une conférence de presse le 23 avril 2020.
Communiqué de presse OIV-23.4.2020
Présentation OIV 23.4.2020
Situation viticulture mondiale 2019

L’Année viticole 2019
23 avril 2020

Le compte rendu statistique de l’année viticole 2019 donne une image réjouissante pour la viticulture suisse. En 2019, les vins suisses ont gagné de nouvelles parts de marché, en particulier les vins blancs, dont la consommation a augmenté de 10,3 % dans notre pays.

En 2019, les consommateurs ont bu plus de vin qu’en 2018 en Suisse. Sa consommation a augmenté de 4,7 % par rapport à 2018 pour s’établir à quelque 255 millions de litres, soit l’équivalent d’une quarantaine de bouteilles de 0,75 litre par personne.

Les vins suisses blancs et rouges ont le vent en poupe, et particulièrement les vins blancs, dont la consommation s’est accrue de 4,5 millions de litres et atteint 48 millions de litres. Les vins rouges suisses ne sont pas en reste, avec 44,3 millions de litres (+1,6 %).

Les vins blancs étrangers connaissent aussi un regain d’intérêt, toutefois moins marqué : leur consommation a connu une hausse de 2,3 millions de litres, soit +5,9 %, pour s’inscrire à 41 millions de litres. Quant aux vins rouges étrangers, ils progressent de 3,9 millions de litres (+3,4 %) pour atteindre 119,8 millions de litres.

Les vins mousseux continuent d’avoir la cote : leur consommation est en hausse de 3,3 % et atteint une vingtaine de millions de litres.

En raison des restrictions imposées au secteur HORECA pour lutter contre la pandémie COVID-2019, il faut s’attendre à une contraction de la consommation de vin en 2020. En 2018 et 2019, les consommatrices et consommateurs helvétiques avaient privilégié les vins suisses. Les parts de marché de ces derniers avaient affiché une augmentation réjouissante de 1,6 % en 2018 et de 0,4 % en 2019. Le gain de parts de marché des vins suisses confirmé à nouveau est le résultat du bon travail des viticulteurs suisses et de la qualité exceptionnelle des vins suisses qui en résulte.

Selon le rapport annuel de l’Observatoire suisse du marché viticole (OSMV), la part de marché en volume des vins suisses de 8 des plus grands détaillants de Suisse est de 27,5%. Cela représente une augmentation de 1,1 % par rapport à l’année précédente.

Année viticole 2019

Importation et exportation mars 2020
21 avril 2020

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations de mars 2020 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Recherché: amateur de boissons
29 mars 2020

L’entreprise “Food and Beverage Company” recherche un amateur de boissons pour la création de nouvelles boissons.
creativeFNB

Importation et exportation février 2020
23 mars 2020

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations du mois de février 2020 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Utilisation contingent tarifaire 2019
10 mars 2020

L’Office fédéral de l’agriculture a publié l’utilisation du contingent tarifaire 2019.
Utilisation des contingents tarifaires 2019

Importation et exportation janvier 2020
25 février 2020

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations du mois de janvier 2020 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Vendange 2019
25 février 2020

Les viticulteurs suisses ont encavé une récolte de près de 98 millions de litres en 2019. Si ce volume ne se situe que légèrement en dessous de la moyenne décennale, il n’en est pas moins nettement inférieur aux vendanges exceptionnelles de 2018 (–13 millions de litres ; –12 %). En revanche, la teneur élevée en sucre et le potentiel aromatique des raisins promettent un millésime remarquable.

La vendange 2019 a totalisé 979’445 hectolitres, soit 132’089 hectolitres de moins que la récolte exceptionnelle de 2018 et environ 1 % de moins que la moyenne décennale.

L’année 2019 a été difficile pour la viticulture suisse. Après un hiver doux, le temps frais et humide des mois d’avril et de mai a retardé le débourrement dans certaines zones. Quelques régions ont également échappé de justesse à des dégâts importants dus au gel. La croissance de la vigne a ensuite été accélérée par un été chaud et humide. Les vignerons ont alors dû faire face à l’oïdium, au mildiou, à l’échaudage ainsi qu’aux dégâts causés par la grêle qui a frappé certaines régions.
L’automne a été marqué par un temps pluvieux et par des chutes de température à de nombreux endroits, ce qui a eu pour effet de freiner la maturation du raisin et de favoriser une nouvelle fois l’apparition de champignons et d’organismes nuisibles. En conséquence, les vendanges ont commencé environ deux semaines plus tard que l’année précédente. En redoublant d’efforts au moment de la vendange, il a néanmoins été possible, de récolter des raisins sains, parfaitement mûrs et de belle qualité.

Le vignoble occupait en 2019 une superficie pratiquement égale à celle de l’année précédente, à savoir 14’704 hectares (–8 ha ; –0,05 %).
Vendange 2019

Revue de presse
13 février 2020

Nous vous rappelons qu’INFOVIN publie une revue de presse hebdomadaire couvrant la presse nationale et internationale concernant le vin, le commerce du vin, la viticulture etc.

Procédure de consultation droit agricole
4 février 2020

Le 3 février 2020, le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) a soumis à la discussion des projets d’amendements concernant quinze ordonnances du Conseil fédéral, trois ordonnances du DEFR et deux ordonnances de l’Office fédéral de l’agriculture. Les changements proposés dans le cadre du train d’ordonnances agricoles 2020 portent notamment sur la procédure de retrait des produits phytosanitaires et sur les suppléments laitiers. La majorité des nouvelles dispositions entrera en vigueur le 1er janvier 2021. La procédure de consultation dure, quant à elle, jusqu’au 10 mai 2020.

Sont entre autres concernées les ordonnances bio et celle concernant les organisations de producteurs et de branche.

https://www.blw.admin.ch/blw/fr/home/politik/agrarpolitik/agrarpakete-aktuell.html

Importation et exportation décembre 2019
28 janvier 2020

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations du mois de décembre et de l’année 2019 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Importation et exportation novembre 2019
23 décembre 2019

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations du mois de novembre 2019 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Importation et exportation octobre 2019
25 novembre 2019

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations du mois d’octobre 2019 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Forte diminution de la consommation quotidienne d’alcool en Suisse ces 25 dernières années
25 novembre 2019

En 2017, plus de 80% de la population buvait de l’alcool. Cette proportion est restée stable depuis 25 ans, alors que celle des personnes en consommant tous les jours a diminué de moitié, passant de 20% en 1992 à 11% en 2017. À l’inverse, la part de la population s’enivrant au moins une fois par mois est en hausse depuis dix ans et elle a atteint 16%. Les hommes consomment plus souvent de l’alcool que les femmes et en plus grande quantité, mais la différence tend à se réduire, selon l’Enquête suisse sur la santé (ESS) de l’Office fédéral de la statistique (OFS).

En 2017, 68% des hommes et 49% des femmes disaient boire de l’alcool au moins une fois par semaine. Les comportements en matière d’alcool varient de manière importante selon le genre et l’âge, et ont évolué au cours de ces 25 dernières années.

15% des hommes consomment tous les jours

En 2017, 15% des hommes et 7% des femmes disaient boire de l’alcool tous les jours. La consommation quotidienne d’alcool augmente considérablement avec l’âge, avec un saut net à la retraite, puisqu’une personne sur quatre (26%) de 65 ans et plus boit de l’alcool tous les jours.

Depuis 25 ans, la part des personnes buvant de l’alcool est restée stable (84% en 1992 et 82% en 2017), celle des consommateurs quotidiens a diminué de 20% à 11%. Cette baisse est plus marquée chez les hommes, puisque la part des consommateurs quotidiens a été divisée par deux depuis 1992 (30% à 15% en 2017), alors que chez les femmes cette part a diminué de 12% en 1992 à 7% en 2017.

Par ailleurs, la baisse de la consommation quotidienne d’alcool concerne toutes les classes d’âge jusqu’à 64 ans. Chez les 65 ans et plus, la part des consommateurs quotidiens d’alcool n’a pratiquement pas changé depuis 1992 (1992: 29%; 2017: 26%) et est restée la plus élevée.

Les ivresses ponctuelles ont augmenté depuis 10 ans

Les comportements en matière de consommation d’alcool ont changé au fil du temps. La population tend à boire moins souvent de l’alcool, mais à en consommer occasionnellement de plus grandes quantités. La consommation occasionnelle à risque, ou «ivresse ponctuelle», plus répandue chez les adolescents et jeunes adultes jusqu’à 34 ans, correspond à la consommation d’au moins quatre verres d’une boisson alcoolisée en l’espace de quelques heures pour les femmes ou cinq verres pour les hommes.

Entre 2007 et 2017, les ivresses ponctuelles à raison d’au moins une fois par mois ont augmenté de 11% à 16%. Chez les jeunes de 15 à 24 ans, l’écart entre les sexes s’est réduit en dix ans: la proportion de jeunes femmes déclarant une ivresse ponctuelle a doublé (de 12% à 24%), alors que celle des jeunes hommes du même âge est restée stable (30% en 2007 et 2017).

La bière pour les jeunes et le vin pour les personnes âgées

Environ la moitié de la population buvait du vin (51%) ou de la bière (43%) au moins une fois par semaine. Ces proportions sont de 16% pour les spiritueux et de 2% pour les alcopops. La bière et les spiritueux sont davantage consommés par les hommes, le vin est par contre consommé dans des proportions semblables par les hommes (53%) et les femmes (48%).

Le type d’alcool bu change selon l’âge: si 40% des jeunes de 15 à 24 ans consomment de la bière chaque semaine ou plus fréquemment, ils ne sont que 23% à consommer du vin à ce rythme. À l’inverse, les personnes de 75 ans et plus sont 26% à consommer hebdomadairement de la bière et 60% à consommer du vin. La consommation de spiritueux est la plus forte entre 15 à 34 ans, celle d’alcopops concerne essentiellement les 15-24 ans.

Les femmes plus nombreuses à n’avoir jamais bu d’alcool

Une personne sur cinq ne consommait pas d’alcool en 2017, les femmes en plus grande proportion (23%) que les hommes (13%). 10% de la population n’a jamais bu d’alcool, et 8% sont d’anciens consommateurs devenus abstinents. Les femmes sont beaucoup plus nombreuses que les hommes à n’avoir jamais bu d’alcool (15% contre 6%). Depuis 25 ans, l’abstinence est restée stable (16% en 1992 contre 18% en 2017), chez les deux sexes.

Importation et exportation septembre 2019
22 octobre 2019

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations de septembre 2019 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Importation et exportation août 2019
22 septembre 2019

Les chiffres de la Direction générale des douanes concernant les importations et les exportations du mois d’août 2019 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Importation et exportation juillet 2019
20 août 2019

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations du mois de juillet 2019 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Importation et exportation juin 2019
21 juillet 2019

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations du mois de juin 2019 sond dès à présent disponibles dans “exchange”.

Conjoncture mondiale 2018
16 juillet 2019

A l’occasion du 42ème congrès de l’OIV à Genève, le directeur général a présenté la conjoncture 2018 du secteur vitivinicole mondial.

Communiqué de presse

Statistiques

Bilan

Cépages résistants : Le Divico d’Agroscope « primus inter pares »
4 juillet 2019

Depuis son homologation en 2013, le Divico est devenu le cépage rouge résistant aux maladies fongiques le plus cultivé en Suisse. Le Divona, nouveau cépage blanc résistant sorti en 2018, suscite également un grand intérêt. La sélection de telles variétés constitue la voie royale pour réduire voire éliminer le recours aux produits phytosanitaires.

Les cépages européens classiques à l’exemple du Chasselas, du Pinot noir ou du Merlot, représentent plus de 98% des surfaces viticoles en Suisse comme à l’étranger. Ils sont sensibles à de nombreuses maladies fongiques comme le mildiou, l’oïdium et la pourriture du raisin. La lutte contre ces pathogènes requiert chaque année impérativement 6 à 10 traitements, indépendamment du mode de production, intégré ou biologique. 80% des intrants phytosanitaires utilisés en viticulture sont des fongicides. Une réduction massive de leur utilisation n’est envisageable que par le recours à des cépages présentant des résistances naturelles à ces maladies. Agroscope sélectionne de telles variétés depuis de nombreuses années Elles connaissent un indéniable succès et contribuent ainsi au développement d’une viticulture plus écologique.

Première étape : des cépages résistants à la pourriture grise

En 1965, Agroscope a lancé un premier programme de sélection de nouveaux cépages présentant une résistance élevée à la pourriture du raisin, une des maladies les plus virulente dans de nombreuses situations du vignoble helvétique. Les premières variétés ont été mises sur le marché dès 1993. Actuellement huit variétés (deux à raisins blancs et six à raisins rouges) sont implantées dans le vignoble suisse. Grâce à leurs caractéristiques de résistance et à leur potentiel qualitatif élevé, elles se sont rapidement développées et couvrent aujourd’hui plus de 915 ha, soit dix pour-cent du vignoble planté en cépages rouges.

Développement de cépages multi-résistants, à la recherche du graal

Dès 1996 le programme de création variétale a été orienté vers l’obtention de cépages résistants également au mildiou et à l’oïdium par croisement classique entre des cépages européens et des variétés porteuses de facteurs de résistance provenant de vignes sauvages américaines et asiatiques. Afin d’accélérer et de fiabiliser le processus de sélection, des tests précoces basés sur les mécanismes naturels de défense de la vigne ont été mis en œuvre.

En 2013, un premier cépage issu de ce programme, le Divico, a été homologué. Il est issu d’un croisement effectué en 1997 entre le Gamaret et Bronner. Ses caractéristiques de résistance aux maladies ainsi que son potentiel qualitatif élevé ont rapidement séduit les viticulteurs puisqu’il occupe, avec 42 ha, le premier rang des cépages résistants cultivés en Suisse, devant le cépage allemand Regent (34 ha) et le Cabernet Jura (33 ha). Sa petite sœur, le cépage blanc Divona, vient d’être homologuée en 2018 et suscite également un vif intérêt.

Viser le zéro traitement: un projet franco-suisse

Les travaux de sélection de cépages multi-résistants aux maladies se poursuivent intensivement dans le cadre d’une collaboration entre Agroscope et l’Institut français de recherche agronomique (INRA) français de Colmar avec pour but de combiner les facteurs de résistance des lignées françaises et suisses. L’objectif est d’obtenir des variétés aux résistances pratiquement absolues et stables. Les premières homologations, prévues à l’horizon 2025, permettent déjà de rêver à une viticulture sans traitement antifongiques.

Importation et exportation mai 2019
22 juin 2019

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations du mois de mai 2019 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Importation et exportation avril 2019
28 mai 2019

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations du mois d’avril 2019 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

L’année viticole 2018
30 avril 2019

La vendange 2018 s’est établie à 111 millions de litres (+32 millions de litres par rapport à 2017). Ce maximum n’avait plus été atteint depuis 2011. Par rapport à 2017, la production est en hausse de 46,5 % pour les vins rouges (57 millions de litres) et de 34,5 % pour les vins blancs (54,4 millions de litres). Le printemps 2018 exempt de gelées tardives de même que l’été sec et chaud, qui a favorisé une maturité très précoce du raisin, ont fait de 2018 une année extraordinaire.

En 2018, la vendange a affiché une augmentation de +40 % par rapport à 2017 à 111 millions de litres. L’année viticole de 2018 est considérée comme une année exceptionnelle. Tôt dans l’année déjà, la croissance aussi rapide que vigoureuse de la vigne avait annoncé une bonne vendange 2018, après une année 2017 difficile, caractérisée par de grosses pertes dues au gel. Grâce à un printemps exempt de gelées tardives ainsi qu’un été chaud et sec, la maturité du raisin a été rapide, si bien que les vendanges ont pu commencer en moyenne deux semaines plus tôt que d’ordinaire. La belle santé des grappes comme leur haute teneur en sucre promettent un millésime remarquable.

Le vignoble occupait en 2018 une superficie pratiquement égale à celle de l’année précédente, soit 14 712 hectares (-0,2 % par rapport à 2017).

Consommation, importations et part de marché des vins suisses en hausse

L’an dernier, près de 244 millions de litres ont été consommés (-2,2 % par rapport à 2017). Cela représente environs 38 bouteilles de 0,75 litre par personne. Les consommateurs ont montré un engouement pour les vins suisses, avec une augmentation de la consommation à 89,3 millions de litres (+2,5 millions de litres). En revanche, les vins étrangers ont été moins présents sur les tables avec une baisse de 4,9 % à 154,5 millions de litres.

Enfin 151 millions de litres ont été importés en 2018, ce qui représente une baisse de 5,4 % par rapport à 2017. La part de marché des vins suisses est désormais en hausse avec 36,6 % (+1,6 %).

Année viticole 2018

Importation et exportation mars 2019
22 avril 2019

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations du mois de mars 2019 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Note de conjoncture de l’OIV
12 avril 2019

L’OIV vient de présenter sa note de conjoncture concernant l’économie vitivinicole mondiale

Présentation

Communiqué de presseNote de conjoncture

Congrès de l’industrie suisse des boissons
1 avril 2019

Le congrès de l’industrie suisse des boissons (ASG) aura lieu les 2 et 3 mai 2019 au Victoria-Jungfrau à Interlaken. Inscription en ligne sur www.branchedesboissons.ch.

Programme

Inscription

Vinexpo Bordeaux
28 mars 2019

Vinexpo à Bordeaux aura lieu du 13 au 16 mai. Sie vous souhaitez recevoir des billets d’entrée gratuits, envoyez un mail (avec le nombre de tickets) à daellenbach@infovin.org

Importation et exportation février 2019
20 mars 2019

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations du mois de février 2019 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Récolte 2018
12 mars 2019

La vendange 2018 s’inscrit à un niveau jamais atteint depuis 2011 et se chiffre à environ 111 millions de litres (32 millions de litres de plus que l’année précédente, soit +40 %). Le printemps exempt de gelées tardives de même que l’été sec et chaud, qui a favorisé une maturité très précoce du raisin, ont fait de 2018 une année extraordinaire. Les conditions climatiques idéales pour la vigne, du début de la période de végétation jusqu’à la vendange qui a eu lieu exceptionnellement tôt, ont permis des rendements supérieurs à la moyenne et une vendange d’une qualité remarquable.

Récolte 2018

Importation et exportation janvier 2019
22 février 2019

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations du mois de janvier 2019 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

AOC ou AOP
5 février 2019

Doit-on introduire une AOP pour les vins suisses ou veut-on rester à l’AOC? Réponses de l’OFAG

Questions sur le projet des AOC aux AOP viticoles thematisees dans le rapport de consultation PA 22

Publication de l’utilisation des contingents tarifaires 2018
5 février 2019

Qui a importé combien de vin en 2018? Réponse dans le rapport de l’OFAG.

Utilisation contingent 2018

Importation et exportation décembre 2018
29 janvier 2019

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations du mois de décembre et de l’année 2018 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Ordonnance sur les boissons
23 janvier 2019

L’ordonnance sur les boissons a subi des modifications. Ces modifications entrent en vigueur le 1er février 2019.

O-boissons

O-bevande

Importation et exportation novembre 2018
24 décembre 2018

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations en novembre 2018 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Congrès 2019 de l’OIV en Suisse
26 novembre 2018

La Suisse a l’honneur d’accueillir, du 15 au 19 juillet 2019, le 42e Congrès Mondial la vigne et du vin au Centre International de Conférence de Genève. Les participants échangeront sur les contributions de la communauté scientifique aux problématiques de la production viticole. « Préserver et innover », le thème de ce Congrès sera aussi l’occasion de mettre en lumière l’expertise de la Suisse et de ses six régions viticoles. Le programme s’achèvera par la 17e Assemblée générale de l’OIV suivie d’une excursion à Vevey pour un spectacle de la Fête des Vignerons.

https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-73049.ht

Importation et exportation octobre 2018
21 novembre 2018

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations du mois d’octobre 2018 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Bilan 2018 de l’OIV: situation dans le secteur vitivinicole
20 novembre 2018
Conjoncture vitivinicole mondiale
29 octobre 2018

L’OIV a publié les données concernant la conjoncture vitivinicole mondiale

Conjoncture Vitivinicole Mondiale Octobre 2018

Importation et exportation septembre 2018
23 octobre 2018

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations de septembre 2018 sont dès à présent disponibles dans “exchange”

Droits d’accises et TVA en octobre 2018
18 octobre 2018

Les droits d’accises et la TVA  en vigueur dans les pays de l’UE et de l’AELE - état octobre 2018 -  peuvent dès à présent être consultés dans “essential”.

Estimations année agricole 2018
8 octobre 2018

L’Office fédéral des statistiques a publié les premières estimations pour l’année agricole 2018.

Estimations année agricole 2018

Stime agricoltura 2018

Importation et exportation août 2018
24 septembre 2018

Les chiffres de la direction générale des douanes concernant les importations et les exportations en août 2018  sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Importation et exportation juillet 2018
21 août 2018

Les chiffres concernant les importations et les exportations du mois de juillet 2018 sont dès à présent disponibles dans “exchange”

Importation et exportation juin 2018
19 juillet 2018

Les chiffres concernant les importations et les exportations de juin 2018 sond dès à prèsent disponibles dans “exchange”

Importation et exportation mai 2018
21 juin 2018

Les chiffres concernant les importations et les exportations en mai 2018 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Importations et exportations avril 2018
29 mai 2018

Les chiffres de la Direction générale des douanes concernant les importations et les exportations du mois d’avril 2018 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.

Importations et exportations mars 2018
25 avril 2018

Les chiffres concernant les importations et les exportations en mars 2018 sont dès à présent disponibles dans “exchange”.